Les polémiques autour de l’existence d'un hibou

Dotant d’une vision nocturne assez parfaite, le hibou apparaît depuis des origines imaginaire de l’homme, il est à l’origine de superstitions parmi les rapaces nocturnes.

Le hibou comme une noctambule mythique

L’oiseau de compagnie des sorcières, le hibou est un animal souvent redouté par son cri et son gémissement qui présagent le malheur et la tristesse. C’est ainsi que dans beaucoup de contrés cet animal représente un désastre imminent. Dans certaines régions de l’Afrique s’il survole une maison ou un malade est peut être interné ; on dit qu’il est venu chercher l’âme de ce dernier. En d’autres termes il est pour la plupart des africains un intermédiaire de la vie et de la mort. Par ailleurs cet animal n’affronte pas le jour, il fut également le symbole de la mélancolie et de la solitude. Bien qu’étant si indésirable il représente et est d’une grande importance dans certains contrés du monde.

Le hibou comme source d’incarnation de la sagesse

S’il est pour certains une race maudite, ce ne fut nullement le cas pour les grecs pour qui, non seulement de sa vision éclairé, il est un animal fascinant. Il a une oreille asymétrique lui permettant de localiser avec de grande précision l’origine d’un son. Pour la petite histoire la déesse de la guerre et de la sagesse ; la déesse Athéna  avait pour animal de compagnie une chouette ; un animal réputé également dans une pléthore de jugement comme le hibou. Celle - ci lui révélait les vérités qu’elle ne percevait pas. A l’instar de tous ces points qui lui sont positifs il est un animal qui a inspiré les auteurs de la mythologie et de la littérature. Pour finir, il faut redémarrer son esprit pour voir cet oiseau sous un nouveau jour.